2 mars 1991 : mort de Serge Gainsbourg

Serge Gainsbourg

“J’ai eu une crise cardiaque ce qui prouve que j’ai un cœur.” disait-il. La 5ème sera fatale à Serge Gainsbourg, auteur-compositeur-chanteur-acteur le plus fertile de son époque.

Serge Gainsbourg s’éteint en 1991 à la suite d’une cinquième crise cardiaque, un comble pour celui qui suivait affligé les enterrements de ses cardiologues successifs !

Il est enterré avec ses parents au cimetière du Montparnasse (1re section) à Paris où sa tombe est l’une des plus visitées avec celles de Jean-Paul Sartre — Simone de Beauvoir et de Charles Baudelaire qu’il mit en musique (Baudelaire, Le serpent qui danse, Album nº 4, 1962).

Gainsbour-Gainsbarre… Homme à tubes, hommes à femmes, homme à scandales, il restera à la fois comme un génial touche à tout musical (Bonnie and Clyde, Harley Davidson, Je t’aime… moi non plus, 69 année érotique, La Gadoue, La Javanaise, Elisa…), un provocateur-né (le billet brulé sur le plateau de 7 sur 7…) et un homme inspiré par les femmes(Brigitte Bardot, France Gall, Vanessa Paradis, Jane Birkin…).

Ses citations les plus célèbres :
- Je trouve la gauche assez adroite, et la droite un peu gauche.
- J’aime bien Mickey. Il est comme moi : il a deux grandes oreilles et une longue queue.
- Je fume, je bois, je baise. Triangle équilatéral.
- Nous nous sommes dit tu. Nous nous sommes dit tout. Nous nous sommes dit vous, puis nous nous sommes tus.
- La connerie est la décontraction de l’intelligence.
- Sur l’antisémitisme : Vous savez qui a coulé le Titanic ? Iceberg, encore un Juif !
- Sur la guerre d’Afghanistan : J’ai 7 mots à dire : les Russes sont des en cu lés.
- Pour l’amitié entre hommes et femmes, impensable. Parce qu’il y a toujours sous-jacent le désir animal.
- J’ai eu une crise cardiaque ce qui prouve que j’ai un cœur.
- J’arrête de fumer toutes les 5 minutes.
- Le comble de la misère c’est l’absence de papier cul.
- Une Lolita , c’est une fleur qui vient d’éclore et qui prend conscience de son parfum et de ses piquants.

Ajoutez votre témoignage

Fermer

24 témoignages pour cet évènement

  • c’était le soir de mon anniversaire: réunion familliale, cadeaux, repas, très bonne journée…le poster de serge tronnais dans ma chambre. Je mets la radio pour écouter les infos avant de m’endormir: je met france info: “tiens, ils passent du gainsbourg ? ils ont changé leurs gouts…faut pas désespérer”…deuxième chanson: gainsbourg…et là, je me demande pourquoi ? une émission spéciale…j’angoisse. Le présentateur prends la parole et rapelle la triste nouvelle…je me met à pleurer…triste nuit pleine de larmes

  • j’avais 9ans, et j’etais à un repas de famille chez ma grand…
    La nouvelle est tombée aux JT du soir… cela m’a crever le coeur…
    Je ne connaissais que quelque chansons de lui sans savoir de qui elles etait…
    le lundi à l’ecole, le maitre nous a passer “couleur cafe” en hommage à Gainsbourg…
    Depuis j’ecoute sans ces chansons.
    C’est un artiste aux chansons immortel et intemporel…

  • J’avais 21ans.J’étais, je suis et je serais toute ma vie très fan de cet homme extra et hors du commun,the poète!
    Mon père est venu me reveiller pour m’annoncer la nouvelle.J’ai beaucoup pleuré et ne me suis pas levée de suite…je suis allée devant chez lui avant qu’il n’emmène son corps au funérarium de Rueil, y’avait une foule incroyable, triste, calme et solennel, pour nous tous il était comme un membre de la famille.J’ai vu arrivé Bambou, encore plus triste de voir sa tristesse…le lendemain j’ai voulu aller au funérarium et suis tombée en panne avec ma mini sur A1…le lendemain,partie trop tard du boulot,les portes se sont fermées sous mon nez…j’étais dans tout mes états! Et même as pu aller à son enterrement,j’avais les boules! me suis recueillie sur sa tombe quelques jour plus tard, et je suis retournée pour la 4ème fois écrire sur ses murs de la rue de Verneuil. vous avez compris? je l’aime!

  • Je rentrais des sports d’hiver avec une entorse du genou j’ai appris la nouvelle à la TV

  • J’ajoute que tout ceux qui l’imagine comme un pervers non rien compris au personnage !!!

  • Une grande tristesse, un grand malheur pour les amoureux de la poesie. j’étais dans ma voiture et j’ai appris sa mort à la radio. J’ai eu le sentiment de perdre un membre de ma famille Fan des textes de Mr Gainsbourg mais un peu moins du personnage, je l’ai rencontré un soir en boite durant le printemps de Bourges. Tout naturellement, nous avons parlés, il nous a offert un verre à mon amie et moi et finalement il était très loin d’être ce qu’il faisait transparaitre. C’était un homme très simple dans ses rencontres et peut-être plus complexe dans son intimité mais en tous cas,je l’admirais. j’avais 20 ans.

  • ce jour la j’avais un an et 1 mois
    ……

  • Je ne me souviens pas de sa disparition, a vrai dire chez moi on écouté pas vraiment gainsbourg. Aujourd’hui, je sais quel homme il était et je connais ses chansons, que j’apprécie beaucoup. Il a écrit pour lui et pour les autres des textes magnifiques.
    Je suis outré de certains commentaires a son sujet, certe on ne peu pas plaire a tout le monde, et Serge Gainsbourg n’était certainement pas apprécié de tt le monde, il avait certainement des réactions trop atives. Mais pourquoi parler de lui en employant des mots tel que Pédophiles ou alcoolo. Je trouve cela irespectueux a sa mémoire mais aussi pour ses proches.

  • je sortais de clinique pour une appendice,l’infirmiere venait me faire des piqures,j’etais fatiguée,bizzarement ,je ne fus pas étonnée,comme si je m’y attendais depuis longtemps,j’ai meme choquer l’infirmière qui n’a pas compris ma reaction.

  • àc’était le baptême de Guillaume, mon 10ème petit-enfant. Parmi les invités ,un pompier de Paris avait fait des interventions de réanimation chez Serge Gainsbourg.

    Merci pour tant de beaux textes.

  • J’avais 17 ans et j’etais une fan …. Je le suis toujours d’ailleurs … J’etais à l’internat et au depart je n’ai pas voulu le croire … Je sais de toute façon que Serge est immortel …. au passage bon retablissement à Charlotte et vivement le musée …..

  • j’étais à l’hôpital, sans pouvoir bouger pour garder mon bébé. Bébé qui est né un mois plus tard à 6 mois et une semaine de grossesse, aujourd’hui elle à 16 ans.

  • C’était un génie et ceux qui n’y reconaissent qu’un pédophile et un alcolo ceux là n’on rien captés
    je les invitent à lire sa biographie sur le site officiel et après on en reparle

  • J’étais chez un ami, rue de Lille, proche de la rue de Verneuil ou Gainsbourg habitait. Nous rentrions d’une soirée dans un club de Jazz, lorsque nous avons vu du monde. Nous avons demandé ce qui se passait et nous sûmes alors que la chanson fraçaise n’était plus …

  • Je suis allé au marché en famille car chez moi personne n’aimait ce chanteur. Toujours à boire, fumé et rond comme un ballon à la télé, ça craint.

    D’ailleur quand il parle de lui à présent, on change de chaine car les images qu’on voit c’est celle d’un homme bourré. Ca sert à rien.

  • J’avais 16 ans et c’est la première fois que je vis mon père verser une larme.

  • ce soir là je fêtais la naissance de mon petit neveu au marlow à nantes, et on en a bu des coups à la santé du grand monsieur

  • Il a fait gavé de tubes, c’est énorme tout ce qu’il a fait dans sa vie. Un grand monsieur, c’est pas aujourd’hui qu’on a des artistes comme ça…

  • T’es trop grave, ça n’a rien à voir, tu connais la différence entre l’art et la pédophilie ?

  • Hey il était pas un peu pédophile, paradis et France galle elles étaient un peu jeunes non ?

Pages : [2] 1 »