Août 2003 : la canicule en France

soleil-canicule-2003.jpg

En août 2003, les températures jamais vues depuis 50 ans provoquaient une véritable catastrophe sanitaire. La Bretagne connaît son record de température, dépassant 40°C.

En France, le record absolu de l’épisode est pour Orange avec 42,6°C. Manque de préparation, de coordination, d’alerte… Les services d’urgence sont débordés.

Les personnes âgées sont les plus touchées par la hausse exponentielle de température. Rien ne va plus. Le mot canicule est sur toutes les lèvres. La question de la solidarité entre les générations est abordée tardivement. Résultat catastrophique : 15 000 morts sont recensés. Raffarin est accusé de ne pas avoir mesuré l’ampleur de la situation. La vague de chaleur a été d’une durée et d’une intensité exceptionnelles. Les pouvoirs publics se posent la question du stockage réfrigéré pour les corps…

Plus ludique, les passants investissent les fontaines et toutes les sources d’eau disponibles à proximité des zones urbaines.
Les lieux de travail équipés de climatiseurs deviennent même un abri recherché contre la chaleur. Travailler devient un échappatoire heureux. Si on nous avait dit ça un jour …

Ajoutez votre témoignage

Fermer

35 témoignages pour cet évènement

  • J’étais en espagne ouù il fesait encore plus chaud…

  • moi j’attendais ma petite Lou, j’en étais à mon 7 ème mois de grossesse et je n’en pouvais plus de cette chaleur !!! je me levais parfois à 6h du mat’ pour prendre mon petit déj’ à la première fraîcheur!!
    je laissais de l’eau toute la journée dans ma baignoire pour prendre des bains;çà nous rafraîchissait moi et le bébé.Je me suis même installée par terre direct sur le carrelage pour essayer de trouver un semblant de fraîcheur !! bref c’était un cauchemar cette canicule, heureusement que le bonheur était au bout de tout cela
    (arrivée en octobre 2003 !!!!!)

  • j’en ai profité pour visiter le plus possible de musées parisiens, climatisés….c’était génial, mais la nuit c’était insupportable….impossible de dormir…prendre une douche fraîche, ça te réveillait…la fenêtre ouverte, tu entendais tous les bruits….impossible de dormir…mais bon, ça fait des souvenirs …bien cuisants, hihihi

  • Je préparais avec mon équipe de softball (baseball féminin) le championnat d’Europe des clubs que nous devions disputer à la fin du mois d’août. Pour être prêtes physiquement pour la compèt, nous nous entrainions en plein après-midi 4 fois par semaine. Il faisait plus de 40 degrés sur Lyon à ce moment-là. On faisait des pauses à l’ombre tous les 15 d’heure… On a ensuite bien assuré en prenant la 3e place de la compèt en Allemagne où il faisait très chaud aussi!

  • J’étais à la Réunion et je voyais la météo de la métropole à la télé, je ne me suis pas vraiment rendu compte de l’importance de cette canicule. C’est en rentrant en septembre que j’ai appris l’ampleur des “dégats”. C’est triste mais c bien une des rares choses que l’on ne peut pas contrôler.

  • la merde CHAUD,CHAUD et RECHAUD,pas de vent lever les bras pour avoir un petit souffle d’air ne pas bouger pour ne pas suer,aller X fois à la douche..ne plus vivre..juste respirer..CAUCHEMAR+++++
    et la nature!cramée ce département du LOT vert et sauvage était couleur beige,couleur fin du monde,

  • la merde CHAUD,CHAUD et RECHAUD,pas de vent lever les bras pour avoir un petit souffle d’air ne pas bouger pour ne pas suer,aller X fois à la douche..ne plus vivre..juste respirer..CAUCHEMAR+++++

  • Au jour le plus chaud (13/08/2003), je déjeunais sur le balcon avec ma Femme

  • en été 2003, j’étais au maroc et ma soeur s’est mariée en aout

  • J etais a Paris, c etait la folie absolue, je prenais 4 douche par nuit !

  • J’étais dans le sud a Bessèges dans le gard, des vacances magnifiquer…

  • J’étais en vacances… Mes premières vacances avec mon mari… L’agence de communication où j’étais en stage m’avait donné 10 jours de vacances… Nous étions partis au bord de la mer… La première nuit a été suffocante, je me suis déshydratée, comme beaucoup de vacanciers qui faisaient la queue chez le médecin le lendemain… Je me souviens surtout des photos dans le journal… Et le temps qui ne semblait pas vouloir se gâter…

  • Je me suis mariée le 26 juillet de cette année et c’était le seul jour où il a plut ! Quelle poisse…..
    Je vous dispense des dictons……
    “Mariage pluvieux, mariage heureux !”
    J’en avais quand même les larmes au yeux !!!

  • Etant sapeur Pompier nous avons combattu beaucoup de feux dans le sud de la France

  • je me souviens il faisait tres chaud
    mais c est aussi a cause de cette chaleure ou malheureusement ma maman est decede

  • Août 2003, premières vacances avec ma meilleure amie de l’époque dans sa splendide maison de l’île de ré. journées passées à barboter dans la piscine ou la mer. un été de collègiennes :-)

  • Je pense que l’on ne doit pas oublié ceux qui sont morts subitement comme ma mère au mois de juillet 2003
    Je me souviens que le thermomètre en plein soleil sur le balcon indiquait 60°
    Je me souviens que les pompes funèbres m’ont dit qu’ils n’avaient jamais vu cela
    Pour moi l’été 2003 sera le pire de ma vie
    Je n’oublierai jamais ce triste été…

  • J’avais choisi, cet été là, de suivre un stage de poterie.
    Ceux qui ont déjà fait de la poterie sauront à quel point j’en ai chié comme jamais.
    Depuis, chaque été, je bronze.

  • S’était le premier été où je travaillais. J’allais au boulot à pied. J’en avais pour 10/15 min de marche.

    merde quelle chaleur. le temps de marcher que j’étais trempé comme si il pleuvait !
    Sinon je me souviens aussi que c’est l’été où j’ai du prendre le plus de douche (entre 5 et 7 par jours).

  • Je glandais et mourrais de chaud devant mon PC qui fumait. =D

Pages : [2] 1 »