Le jour de votre premier rateau

jardinage-rateau.jpg

Un rateau, c’est jamais drôle sur le coup, c’est même souvent cruel. Et il faut bien admettre qu’on y est (presque) tous passé. Et vous ? Comment l’avez-vous vécu ? Racontez-nous …

Ce qui peut surprendre dans le premier rateau, c’est qu’on fait très attention à « l’excuse » invoquée par la personne tant désirée. Cette phrase, parfois douloureuse, et dont l’unique but est de s’extirper d’une situation jugée défavorable, peut parfois se révéler comique une fois la plaie cicatrisée.

« Tu comprends, t’es trop bien pour moi », « tu sais, moi je suis une salope, je risque de te faire du mal », « j’aime mieux qu’on reste ami, c’est tellement précieux ce qu’on a », « je préfère faire un break en ce moment », « tu comprends j’ai des problèmes socio-affectifs et je suis un traitement psychiatrique adapté », « je suis tombée amoureuse d’un tentateur de l’Ile de la Tentation », la liste est longue !

Heureusement avec le temps, on apprend à écouter d’une oreille ce genre de connerie. Et puis comme on dit, plus on se prend de rateau, mieux ça passe, et plus on augmente nos chances de ne pas finir seul sous la couette. Mais la première fois reste vraiment un moment inoubliable de solitude.

Et vous ? Racontez-nous !

Ajoutez votre témoignage

Fermer

13 témoignages pour cet évènement

  • j’avais environ 13-14 ans, et j’avais très envie de sortir avec un un garçon de 4 ans mon ainé… Lui sortait avec une grosse femme bien plus agée que lui et qui avait déjà des enfants. je lui ai quand même fait passer le message puisque j’estimais être bien plus jolie qu’elle et il a simplement répondu que je devais être aveugle pour ne pas avoir vu qu’il était déjà pris. Mais pour moi, il n’avait rien à faire avec cette fille. aujourdh’ui, 20 ans plus tard… je l’ai revu et il est toujours avec cette femme et a l’air très bien comme ça. Et moi, j’ai compris la force de l’amour. C’était mon premier rateau mais aussi ma première leçon de vie.

  • c’était durant un séjour au Liban, lors d’un bal j’invite une fille à danser, elle me répond ” NON je suis déjà retenu” au bout de la troisième danse, elle était toujours assise, les copains se foutent de moi et me disent ” vu ta gueule c’est sur qu’elle refuse” je fonce sur elle, de peur elle lève sa jupe; quelle déception, elle avait deux jambes en bois.

  • sans doute le rateau au plus jeune age ^^ mais pere et un copain a lui on decider de se faire embrasser leur deux bébé du meme age a meme pas 1 an !! et la premier rateau elle ma repousser!! je m en souvient plus bien sur mais g vu les photos j avais une grosse griffure sur la joue ^^ je connais toujours la fille et j’arriverai a la serer un jour…

  • j’était dans le vestiaire où on dépose tout les ballons en sport, et une fille que je regardais depuis déjà 2 ans… ( whoou ) elle m’a fait comprendre que je n’était pas a son goût, tu métonne… et bien sûr, 3 mois plus tard, elle m’embrasse à ma premier boom… ( encore une 1er ) ( fin de 5eme )

  • Alors celui là, vous zallez vous en rappeller , croyez moi !!
    Ca se passe au collège, je devais avoir 13-14 ans.
    Tous le monde savait que j’avais des vues sur gars.
    Alors, pdt l’inter classe un de ces potes vient me voir et me dit qu’il veut sortir avec moi.
    OK, je prend mon courrage a deux mains et lui pose la question tant attendu pdt que nos 2 classes ne réunissent autour de nous.
    Silence total : il me jette un NON !!!
    J’ai cru que j’allais mourrir de honte, devant les 30-40 ados qui nous regardaient en silence !!!
    Du coup, de colère je l’ai gifflé !
    Le pauvre, c’est plutot son pote que j’aurais du giffler !
    Menfin, le temps à passer ….

  • J’ai demandé une seul fois. Elle m’a dit “oubli”. Depuis j’ai horreur de ce mot, je ne veux même plus l’entendre (bon ça dépend du contexte aussi) tellement ça m’a fait mal sur le coup. Vraiment un mauvais souvenir.

    J’ai horreur d’y repenser :-/

  • Mon premier rateau, comme Brice de Nice… Une fille que je trouvais vraiment jolie, avec qui je passais de bon moments. Et puis lors d’une soirée, une proposition de se voir plus souvent et la phrase : “je sais pas, je vais y réfléchir”… et le lendemain, j’apprend, qu’elle sort avec l’un de mes meilleurs potes… Dégoûté mais pas revenchard, c’est la vie…

  • Le plus gros rateau, c’était dans le métro. Je suis dans le métro en face d’une fille que je mate comme un dingue depuis 2 semaines. Enfin je m’apprête à lui parler et là elle me regarde comme si j’étais un gros pervers. J’ai juste bégayé et je suis sorti du métro. En plus j’ai pris une amende en sortant. Maintenant ça me fait marrer, mais sur le coup, bof… 

  • Le plus gros ct avec une fille où gt sûr que ct gagné. Je suis allé la voir, sûr de moi, et là le rateau que je me suis pris. Elle m’a dit qu’elle m’aimait bien, que j’étais un bon pote, mais qu’elle préférait un autre de mes potes… Gt deg !

  • Très fort le coup de “moi je suis une salope”, j’y ai déjà eu droit ! Nan mais quelle conne… On en viendrait à s’excuser d’avoir envie de sortir avec aussi ! Bouffonne!

    La première fois pour moi j’ai fait l’erreur de gober le “je préfère qu’on reste ami”… Résultat : de longs mois de souffrance… Je referai plus jamais cette erreur… J’aime encore mieux ne rien dire aux nanas avec qui je commence à être trop ami !

  • Pas vraiment eu de rateau car jamais demandé. Meme si un jour y a un mec avec qui j’aurais bien voulu. Mais je n’ai rien dit …

  • Moi jamais !!! chui un tombeur !!

  • Tellement pris de rateau que j’ai deviendrais presk jardinier ;)